Scroll to top

A Certain Amount of Clarity, by Emmanuel Van der Auwera

$3175.00
Add to bag

Shipping and policies

  • Only 1 available
  • Free shipping
  • Ships from Belgium to United States
  • You can return this product to HLP Artist Editions within 14 days of delivery
  • Return Policy

Product details

video mpg4, 30', 2014

Dialogue : English, German

Subtitles : French, English

Ecrit, Réalisé et Produit : Emmanuel van der Auwera

Edition of 3 + 2AP

Synopsis - En

Teenagers are watching a video on internet while videotaping their own reactions. Fragments after fragments, this loose community express their comments and witness a deep trouble in a ever more invading off-camera space. We are caught between two images: the missing one being watched and the image of the spectator. This ultra thin angle opens a breach on the multiple dimensions of dismay. « Its a glimpse into the horror that strokes the world » will be the conclusion of one of the teenagers.

Synopsis - Fr

Filmés par leur webcam, des adolescents regardent la même vidéo sur internet, une «vidéo virale» d’un véritable meurtre. Nous sommes pris entre deux images: celle qu’ils regardent mais que nous ne verrons pas, et celle du regardeur, qui joue, vit, produit et distribue sa propre image. «C’est un aperçu de l’horreur qui frappe le monde » finira par dire l’un des adolescents.

A certain amount of clarity is a film made from internet found footage describing the spreading in the community of teenagers of one viral video showing a real murder. Between morbid passion, terror, defy and curiosity, each teenager captures its own emotional response in order to expose it on internet. In this perverse play where the off-camera horror clones itself in the face of the viewer, the image is reflecting itself like a ricochet up to another viewer, who attempts in his reactions to decrypt the nature and the meaning of a chain evoking the motif of the “mise en abîme”.

The phenomenon of « reaction videos » is reflecting to the extreme the contemporary condition of the viewer, thorn apart by the asymmetry between the undefinable character of a world transformed into a flux and the impossibility of the viewer to adopt the position of witness. It raise question on how our identity establishes itself in relation to what reflect of ourselves society is sending back to us. The film attempts to capture the very moment of a metamorphosis; the one, more general, of a change in the paradigm in the relation to oneself and to the image of the world, metamorphosis of the perception engendered by the current industrial revolution in the domain of communication tools and new technologies.

A certain amount of clarity est une vidéo décrivant la propagation sur internet dans la communauté des adolescents d’une vidéo virale montrant un meurtre réel. Entre passion morbide, terreur, défi et curiosité, chacun capture sa propre réaction émotionnelle pour ensuite l’exposer à la vue de tous sur internet. Dans ce jeu pervers où l’horreur hors-champ se dédouble dans la figure du spectateur, l’image se reflète comme par ricochet sur un autre regardeur, qui tente dans ses réactions d’en décrypter la nature et le sens dans une chaine évoquant le motif de la mise en abîme.

Dans cette vidéo, Le phénomène des « vidéo de réaction » reflète à l’extrême la condition contemporaine du spectateur, mis à mal par l’asymétrie entre le caractère indéfinissable d’un monde transformé en flux par l’écran et l’impuissance du regardeur à s’y inscrire en sa qualité de témoin. La vidéo exprime de façon troublante comment l'identité se constitue par rapport au reflet que la société nous renvoie de nous même, mais aussi à travers l'expérience du "reenactment", reconstitution du meurtre réalisé par certains jeunes avec des ours en peluche ou des objets usuel devenant des transfert symbolique.

«C’est un aperçu de l’horreur qui frappe le monde » finira par dire l’un des adolescents.

Festivals/Screenings/Exhibitions

`

BPS22, Festival Kicks, Charleroi, Belgium, 2015

Young Belgian Art Prize Exhibition, Bozar, Brussels, Belgium 2015

Soirée Pan / Found pixel, La Panacée, Montpelier, France 2015

Trafic, Home cinéma, Lausanne, Switzerland, April, 2015

Slasher, Saison Vidéo, on-line programme www.saisonvideo.com, january/february 2015

Prix du Hainaut des Arts Plastiques Exhibition, Ath, Belgium, 2014

18th edition of Jihlava IDFF, Jihlava, Czech Republic, 2014

31st Kassel Documentary Film and Video Festival, Kassel, Germany, 2014

Screening : carte blanche à Michigan films, Théâtre De Poche, Brussels, Be, 2014

Text/Interview :

interview by M Gourmelon - Saison vidéo Catalogue 2015

video mpg4, 30', 2014 Dialogue : English, German Subtitles : French, EnglishEcrit, Réalisé et Produit : Emmanuel van der Auwera Edition of 3 + 2AP Synopsis - En Teenagers are watching a video on internet while videotaping their own reactions. Fragments after fragments, this loose community express their comments and witness a deep trouble in a ever more invading off-camera space. We are caught between two images: the missing one being watched and the image of the spectator. This ultra thin angle opens a breach on the multiple dimensions of dismay. « Its a glimpse into the horror that strokes the world » will be the conclusion of one of the teenagers. Synopsis - Fr Filmés par leur webcam, des adolescents regardent la même vidéo sur internet, une «vidéo virale» d’un véritable meurtre. Nous sommes pris entre deux images: celle qu’ils regardent mais que nous ne verrons pas, et celle du regardeur, qui joue, vit, produit et distribue sa propre image. «C’est un aperçu de l’horreur qui frappe le monde » finira par dire l’un des adolescents. A certain amount of clarity is a film made from internet found footage describing the spreading in the community of teenagers of one viral video showing a real murder. Between morbid passion, terror, defy and curiosity, each teenager captures its own emotional response in order to expose it on internet. In this perverse play where the off-camera horror clones itself in the face of the viewer, the image is reflecting itself like a ricochet up to another viewer, who attempts in his reactions to decrypt the nature and the meaning of a chain evoking the motif of the “mise en abîme”. The phenomenon of « reaction videos » is reflecting to the extreme the contemporary condition of the viewer, thorn apart by the asymmetry between the undefinable character of a world transformed into a flux and the impossibility of the viewer to adopt the position of witness. It raise question on how our identity establishes itself in relation to what reflect of ourselves society is sending back to us. The film attempts to capture the very moment of a metamorphosis; the one, more general, of a change in the paradigm in the relation to oneself and to the image of the world, metamorphosis of the perception engendered by the current industrial revolution in the domain of communication tools and new technologies. A certain amount of clarity est une vidéo décrivant la propagation sur internet dans la communauté des adolescents d’une vidéo virale montrant un meurtre réel. Entre passion morbide, terreur, défi et curiosité, chacun capture sa propre réaction émotionnelle pour ensuite l’exposer à la vue de tous sur internet. Dans ce jeu pervers où l’horreur hors-champ se dédouble dans la figure du spectateur, l’image se reflète comme par ricochet sur un autre regardeur, qui tente dans ses réactions d’en décrypter la nature et le sens dans une chaine évoquant le motif de la mise en abîme. Dans cette vidéo, Le phénomène des « vidéo de réaction » reflète à l’extrême la condition contemporaine du spectateur, mis à mal par l’asymétrie entre le caractère indéfinissable d’un monde transformé en flux par l’écran et l’impuissance du regardeur à s’y inscrire en sa qualité de témoin. La vidéo exprime de façon troublante comment l'identité se constitue par rapport au reflet que la société nous renvoie de nous même, mais aussi à travers l'expérience du "reenactment", reconstitution du meurtre réalisé par certains jeunes avec des ours en peluche ou des objets usuel devenant des transfert symbolique. «C’est un aperçu de l’horreur qui frappe le monde » finira par dire l’un des adolescents. Festivals/Screenings/Exhibitions ` BPS22, Festival Kicks, Charleroi, Belgium, 2015 Young Belgian Art Prize Exhibition, Bozar, Brussels, Belgium 2015 Soirée Pan / Found pixel, La Panacée, Montpelier, France 2015 Trafic, Home cinéma, Lausanne, Switzerland, April, 2015 Slasher, Saison Vidéo, on-line programme www.saisonvideo.com, january/february 2015 Prix du Hainaut des Arts Plastiques Exhibition, Ath, Belgium, 2014 18th edition of Jihlava IDFF, Jihlava, Czech Republic, 2014 31st Kassel Documentary Film and Video Festival, Kassel, Germany, 2014 Screening : carte blanche à Michigan films, Théâtre De Poche, Brussels, Be, 2014 Text/Interview : interview by M Gourmelon - Saison vidéo Catalogue 2015
Shop wallpaper
Shop wallpaper
Sold by

HLP Artist Editions

Ask a question
.
.
.
.
.
.